Notre structure notre equipe nos services nos conseils
chezmonveto
Nos conseils santé
Vous êtes ici : Accueil > Conseil santé > L'essentiel à savoir sur la sexualité de la chienne…
Imprimer En savoir plus
picto

L'essentiel à savoir sur la sexualité de la chienne…

A quel âge une chienne est-elle pubère ?

 

La puberté survient, selon les individus et les races, entre le 6ème et le 15ème mois, et se traduit par l'apparition des premières chaleurs.

Parfois les premières chaleurs passent inaperçues ( la chienne n'a pas de pertes, elle n'atire pas le mâles) et l'on n'observe que les secondes vers un an.


Comment se déroulent les chaleurs de la chienne ?

 

La première période de chaleurs dure en moyenne 15 jours, les périodes suivantes durent entre 2 et 3 semaines, même si les pertes ne sont souvent que de 15 jours. Elles sont espacées régulièrement tous les 4 à 7 mois, avec une moyenne de 6 mois.

La période de chaleurs proprement dite se divise en quatre parties : anoestrus, prooestrus, oestrus, métoestrus. Seuls les prooestrus et oestrus s'extériorisent et peuvent être observés par le maître, car ils correspondent aux périodes de pertes vulvaires.

 

Le prooestrus dure en moyenne 7 à 8 jours et se caractérise par des pertes de sang au niveau de la vulve, des mictions fréquentes et par l'attirance des mâles ; pourtant pendant cette période la chienne refuse l'accouplement.

 

Pendant l'oestrus, la chienne féconde accepte l'accouplement. C'est bien entendu à cette période, qui dure en général peu de jours, qu'il faut la mettre en contact avec le mâle si on désire une gestation.

 

Il est possible de savoir si une chienne est en chaleurs, et à quel stade de ses chaleurs elle se trouve, en réalisant des méthodes simples telles qu'un frottis vaginal et/ou un dosage sanguin de progestérone.


Comment et quand programmer un accouplement ?


L'âge idéal pour faire reproduire une chienne pour la première fois est compris entre 2 et 3 ans. La présentation de la femelle au mâle doit être faite théoriquement au 9ème, 11ème et 13ème jour après le début des chaleurs de la chienne, le mâle étant disponible à la demande. En réalité, il existe de grandes variations du moment opportun, c'est pourquoi il est très intéressant de procéder à un suivi précis du cycle de la chienne par les méthodes citées ci-dessus lorsqu'on désire faire reproduire sa chienne.

 

Une chienne peut éventuellement refuser l'accouplement pour plusieurs raisons :

  •  Parce qu'elle n'est pas, ou n'est plus, réceptive (intérêt des frottis vaginaux et du dosage de progestérone).
  •  Parce que le premier contact avec le mâle n'a pas été favorable (intérêt de présenter le chien à la chienne avant la période de reproduction afin qu'ils fassent connaissance).
  •  Parce qu'elle souffre de troubles du comportement ou de dérèglements hormonaux.
  • Parce que les conditions environnementales sont défavorables ( stress, personnes en observation!...). 

 

Pour favoriser "la rencontre", il est préférable que le terrain soit connu du mâle et qu'il s'y sente à l'aise (le domicile du mâle est plus favorable que celui de la femelle). En effet, le mâle lui aussi nécessite des conditions optimum pour accomplir l'acte.

Dans l'espèce canine, l'accouplement en lui-même peut durer longtemps (10 à 30 minutes), il est normal que les deux animaux restent "collés" l'un à l'autre, parfois dos à dos pendant une quinzaine de minutes. Il ne faut donc pas tenté de les séparer à ce moment là. Il est aussi normal -si les deux protagoniqstes ne sont pas restés "collés" - que le pénis du mâle reste gonflé et sorti de son fourreau pendant une quinzaine de minutes, et qu'il s'en écoule un liquide transparent.

 

La chienne doit être vermifugée avant la saillie (risque de passage transplacentaire de certains parasites, les ascaris, aux chiots). Si cela n'a pas été fait, il reste la possibilité de la vermifuger après, avec un vermifuge doux, dans le premier mois de gestation.


Combien de temps dure la grossesse de la chienne et comment se déroule-t-elle ?

 

La grossesse, ou gestation, dure en moyenne de 63 à 68 jours à partir de la 1ère saillie, pour les grandes races ; cette durée peut être normalement raccourcie pour les petites races et lorsque le nombre de fœtus est important. Elle peut aussi être allongée chez des chiennes qui ne portent qu'un seul chiot, cela représente donc un cas de grossesse a risque.

 

On peut valablement confirmer la gestation par échographie à partir du 25-30ème jour après la saillie, et par radiographie à partir du 46ème jour (à cette période les fœtus peuvent être différenciés).

 

Pendant le 1er mois de gestation, il est important de faire un apport alimentaire en conséquence : protéines, vitamines, calcium, oligo-éléments, en conséquence on préfèrera un aliment pour junior ou même pour chiot si la chienne voit son appétit se réduire au fur et à mesure de la gestation. Quoi qu'il en soit, la chienne doit recevoir des apports adaptés en vue de la conception des chiots, de leur mise bas et de la lactation qui s'en suit au risque de développer des pathologies telles que le diabète gestationnel, de l'éclampsie ( chute de calcium) ou de l'agalactie ( maque de lait).

N'hésitez pas à venir nous en parler, nous vous proposerons des solutions adaptées à votre animal.

 

Vous avez besoin d'un conseil ? N'hésitez pas à nous en faire part !