Notre structure notre equipe nos services nos conseils
chezmonveto
Nos conseils santé
Vous êtes ici : Accueil > Conseil santé > Objectifs de croissance et de reproduction des genisses laitieres
Imprimer En savoir plus
picto

Objectifs de croissance et de reproduction des genisses laitieres

L'élevage des génisses laitières, de la naissance au premier vêlage à 24 ou 30 mois, requiert des conditions optimales d'alimentation et de croissance pour valoriser au mieux leur potentiel de production et de reproduction.


La conduite d'élevage est-elle la même pour des vêlages 24 mois ou des vêlages 30 mois ?


NON, il est nécessaire de les gérer différemment. Le regroupement des génisses par lot est indispensable car des âges au vêlage différents nécessitent des rythmes de croissance différents, donc des régimes alimentaires et des complémentations adaptés.


Quels objectifs de croissance se fixer jusqu'à six mois, et pourquoi ?

 

Jusqu'à 6 mois, l'éleveur va chercher à obtenir un GMQ de 900 g/jour. Pendant les six premiers mois un GMQ élevé, c'est l'assurance d'une bonne production laitière, d'une meilleure croissance en première lactation, un poids plus élevé au cours des lactations suivantes, un poids plus élevé à la réforme ainsi qu'une moindre mortalité pendant la vie active.


Suite aux 6 premiers mois, les objectifs sont-ils différents ?

 

OUI, de 6 mois à 12 mois le GMQ doit être réduit à 600g pour éviter le sur-engraissement du tissu mammaire ; toutefois un régime alimentaire avec un niveau azoté élevé permet des GMQ plus importants sans pénaliser la future production laitière.


Quand doit être réalisée la 1ère insémination ?

 

La date de première insémination doit être déterminée en fonction du poids de l'animal (60% du poids adulte), et non en fonction de l'âge de l'animal. La réussite à l'insémination sera optimale lorsque la mise à la reproduction est réalisée sur la deuxième ou troisième chaleur qui suit la puberté (40% du poids adulte)

Pour fixer les idées, quelques points de repères sont donnés dans les tableaux ci-dessous :

Tableau 1: vêlage à 24 mois

Poids

naissance

GMQ

Poids 6 mois

GMQ

Poids

15 mois

GMQ

Poids 24 mois

45 kg

900g

200 kg

600 g avant

puberté puis 750 g

IA 400

 à 450 kg

800 g

Vêlage 610

 à 630 kg

Hauteur sacrum garrot


110 cm

105 cm


135 cm

130 cm


145 cm

140 cm

Périmètre thoracique


135 cm


170 cm


200 cm


0.90 UFL - 15% MAT

4 g P - 8 g Ca

 

0.75 UFL

12%MAT

3.5 g P

7 g Ca


0.75 UFL

12%MAT

3.5 g P

7 g Ca


 

Tableau 2 vêlage à 30 mois

Poids

naissance

GMQ

Poids 6 mois

GMQ

Poids

21 mois

GMQ

Poids 30 mois

45 kg

900g

200 kg

600 g

IA à 470 kg

600 puis 800 g

Vêlage 650 à 680 kg

Hauteur garrot


105 cm


135 cm


143 cm

Périmètre thoracique


135 cm


180 cm


203 cm


0.90 UFL

15%MAT

4 g P

8 g Ca


0.65 UFL

11%MAT

3.5 g P

7 g Ca


0.70 UFL

12%MAT

3.5 g P

7 g Ca



Quelle alimentation donner au veau 1er âge et comment  ?

 

L'aliment premier âge doit être donné à volonté dès 8 jours d'âge. Le renouvellement de celui ci deux fois par jour est fondamental pour garantir son appétence. L'eau doit être renouvelée en même temps que l'alimentation. L'aliment 1er âge doit avoir les caractéristiques suivantes : 0.95 UFL, 18% de MAT, 120g de PDI, 6g P, 11g Ca, 8% Cellulose.

Un taux de cellulose brute supérieur à 10% va permettre de réduire les risques d'acidose. La mise à disposition de foin ou de paille est obligatoire pour permettre le développement du rumen. Si on veut stimuler l'ingestion du concentré pour une croissance optimale, mieux vaut ne distribuer que de la paille.

Le sevrage peut s'opérer entre 80 et 100 kg de poids dès que le veau consomme 2 kg de concentré entre 8 et 10 semaines.


Quelles sont les rations d'hiver recommandées ?

 

Les deux tableaux suivants décrivent la gestion de la conduite alimentaire à réaliser en fonction du type d'ensilage que vous donnez : maïs ou herbe et en fonction des objectifs de croissance que vous fixez à vos animaux.

 

Ration d'hiver avec de l'ensilage de maïs :

Une complémentation azotée et minérale est indispensable : 50 à 100 g  AMV 7-21

Ensilage de maïs + paille

GMQ > 700 g

1,5 kg de MS / 100 kg de PV

Paille à volonté - 1,5 kg concentré azoté

Ensilage de maïs + paille

GMQ < 700 g

1 kg de MS / 100 kg de PV

Paille à volonté - 1 kg concentré azoté

Ensilage de maïs + foin

GMQ > 700 g

1 kg de MS / 100 kg de PV

Foin moyen à volonté - 0,750 kg concentré azoté

 

Pour la ration d'hiver réalisée avec de l'ensilage d'herbe :

Les performances de ces rations sont très variables puisqu'elles dépendent de la qualité de l'ensilage. Cette qualité est liée à la valeur énergétique de l'herbe (stade végétatif au moment de la récolte) et à son ingestion (teneur en MS, finesse de hachage).

Objectifs de croissance Qualité de l'ensilage

500 à 600 g

700 g

MS < 25 % - Conservation médiocre - Stade avancé

1 kg

2kg

MS > 25 % - Bon stade et bien conservé

0

1 kg

Niveau de concentré énergétique (céréales ou VL18) à distribuer en fonction de la qualité de l'ensilage.


Bien utiliser le pâturage

 

Pour les 1ères années de pâture :

  • mise à l'herbe à partir de mai pour des animaux de + de 6 mois, et de + de 200 kg.
  • chargement recommandé de 12 génisses par hectare (ha).
  • assurer une transition alimentaire avec du foin le 1er mois, complémenter avec 1kg de VL18 ou des céréales ou des pulpes déshydratées, assurer la distribution de 50 g par jour d'AMV 8/16/10 et de prévoir un abri en cas d'intempérie.
  • en été lorsque l'herbe disponible diminue, augmenter la surface par animal (7 génisses par ha) et si nécessaire, complémenter avec 1 kg de VL18 ou des céréales.
  • maîtriser le parasitisme pour assurer une bonne croissance en administrant un bolus antiparasitaire. La rentrée à l'étable se fera à partir de septembre en fonction de la météo.

 Pour les 2ième années de pâture :

  • mise à l'herbe peut être réalisée plus tôt, le chargement recommandé est de 7 génisses par ha au printemps,
  • assurer une transition de foin ou de paille le 1er mois, distribuer 100g d'AMV 8/16/10, aucune complémentation n'est nécessaire.
  • en été, prévoir de diminuer le chargement à 4 génisses par ha.
  • maîtriser le parasitisme avec un antiparasitaire rémanent. Pour les vêlages 24 mois, la rentrée à l'étable s'accompagnera de la préparation au vêlage. Pour les vêlages 30 mois, on pourra être moins exigeant sur la qualité de l'herbe et les conditions de pâturage ; on pourra sortir les génisses plus tôt et les rentrer en stabulation plus tard. La primipare doit être introduite dans le lot laitier un mois avant le vêlage sauf lors de ration complète ou semi-complète.